Ton ex, vraiment pas responsable de ton bonheur ?

Après une rupture amoureuse, je remarque souvent qu’on va te dire que ton ex n’était pas responsable de ton bonheur, et que tu peux très bien vivre sans ton ex.

À vrai dire, ce n’est pas entièrement faux, mais, pour autant, ça mérite quand même des précisions pour la simple et bonne raison que tu risques de faire fausse route en ayant cette idée du bonheur en tête.

Ton ex était, en partie, responsable de ton bonheur

Inutile de se prouver le contraire : ton ex avait forcément un impact sur ton bonheur.

Que ressentirais-tu aujourd’hui si, du jour au lendemain, la personne avec qui tu passes le plus de temps ne voudrait plus te fréquenter ?

Tu ressentirais immédiatement une baisse de bonheur dans ta vie, même si ta vie est parfaitement menée et que tu as plusieurs amis, plusieurs activités différentes et que tu as une bonne confiance en toi.

Pour autant, est-ce que cette personne était responsable de ton bonheur ?

Non, cette personne-là n’était pas responsable à 100 % de ton bonheur, mais elle l’influençait et y contribuait d’une manière plus ou moins importante en fonction de chacun.

Étant donné que nous sommes des êtres sociaux avant tout, les personnes qui t’entourent seront toujours en partie responsable de ton bonheur, mais pas complètement.

Avec ton ex, c’est exactement la même chose, mais avec une subtilité supplémentaire.

Cette subtilité, c’est que d’un point de vue biologique, notre partenaire finit avec le temps par vraiment “devenir” notre moitié.

C’est-à-dire que ton ou ta partenaire va - par sa simple présence - directement influencer, entre autres, tes émotions et ton rythme cardiaque.

Et c’est sans compter le fait que ton identité va, avec le temps, se fondre avec l’identité de ton ou de ta partenaire pour finalement former une troisième personne : le couple.

Si je te dis tout ça aujourd’hui, ce n’est pas pour te démoraliser, mais pour te préparer à mieux guérir de ta rupture amoureuse en sachant exactement ce que tu dois viser comme objectif.

Et c’est ce qu’on va voir maintenant.

Lors d’une rupture, ce n’est pas le bonheur le problème

On est tous en quête d’un retour au bonheur après une rupture.

C’est normal, étant donné la souffrance qu’on ressent, on ne rêve que d’une chose et c’est de pouvoir à nouveau vivre nos journées avec légèreté.

Pour autant, quand on prend du recul sur la question, ce n’est pas vraiment le bonheur comme on l’imagine qu’on vise.

(Tu sais, cette idée de vivre dans un état plus ou moins euphorique).

Ce qu’on vise vraiment, c’est l’absence de souffrance.

C’est de se lever chaque matin sans cette boule au ventre atroce à l’estomac.

C’est de pouvoir à nouveau parler avec ses proches sans être déconnecté par la rupture.

C’est d’aller au restaurant et de savourer ce plat sans même penser à son ex.

C’est pour cette raison que tu ne me verras jamais te proposer des solutions pour que tu sois “juste” heureux(se).

Te proposer ce genre de chose, c’est l’assurance que tu n’arriveras jamais à t’en sortir et à avancer dans ta vie.

Pour faire le parallèle, c’est comme si tu venais me voir pour me dire que tu souffres d’un complexe lié à ton physique et que je te donnerais une solution pour que tu sois heureux(se) en te détournant de ce problème.

Ça va peut-être te faire plaisir le temps d’un instant, mais ton complexe lui est toujours là.

Avec une rupture, c’est pareil.

Tant que tu ne plongeras pas dans ce qui te fait (vraiment) souffrir dans cette rupture, tu n’arriveras jamais vraiment à t’en sortir.

C’est l’idée principale derrière ce site, et c’est ce que je te propose de commencer dès aujourd’hui en oubliant toutes les techniques qui ne font que survoler la surface de ton problème actuel.

(Tu sais, les techniques comme “cherche-toi une relation pansement” ou “force-toi à arrêter de penser à ton ex” ou encore “Va faire du parachute, c’est le moment de kiffer ta vie !”).

Ces techniques-là, en dehors du fait qu’elles peuvent être néfastes pour toi, auront le même impact sur ta souffrance que si tu décidais de boire de l’eau sans ton médicament alors que tu as un état grippal.

Elles peuvent parfois être complémentaires, mais elles ne seront jamais la raison principale de ta guérison amoureuse.

Que faire maintenant ?

La meilleure chose que tu puisses faire à l’heure actuelle, c’est de reprendre ta guérison amoureuse depuis le début en te rendant sur mon guide pour oublier son ex.

Tu auras accès aux meilleures techniques pour savoir quoi faire par rapport à ta situation.

Je te souhaite le meilleur,

Tony
Technicien post-rupture

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de