Pervers narcissique et rupture : Comment stopper son emprise ?

Il est difficile de rompre avec un pervers narcissique, mais il est encore plus difficile de maintenir la rupture avec un pervers narcissique.

Le pervers narcissique est un personnage à la limite du mystique, on a tous en tête cette image d’un monstre planifiant chacune de ses actions dans un seul but : te détruire.

Pourtant, le pervers narcissique est une personne extrêmement faible, malade et qui est tout autant dépendant de toi que tu ne l’es de lui.

Dans ce guide consacré au pervers narcissique et à la rupture avec cette personne, tu vas pouvoir découvrir comment stopper l’emprise qu’il a sur toi pour enfin passer à autre chose dans ta vie.

Mais avant tout, c’est quoi un pervers narcissique ?

1. C'est quoi un pervers narcissique ?

Pervers narcissique : définition

Le pervers narcissique n’existe pas en tant que tel : la perversion narcissique n’a jamais été un trouble clinique reconnue, la seule pathologie reconnue qui s’en rapproche le plus est le trouble de la personnalité narcissique associé à un autre trouble.

C’est ce qu’on appelle la comorbidité (la présence d'un ou de plusieurs troubles associés à un trouble ou une maladie primaire.)

Ce qui se rapproche d’une définition clinique d’un pervers narcissique, c’est le trouble de la personnalité narcissique accompagné du trait de caractère antisocial.

Antisocial, car le pervers narcissique est une personne inadaptée à la vie en société.

Point-clé

Le DSM IV (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders), manuel qui recense l’ensemble des maladies mentales, définit la personnalité narcissique comme : ayant un sens grandiose de sa propre importance ; étant absorbé par des fantasmes de succès illimité, de pouvoir, de splendeur, de beauté ; pensant être spécial et unique ; ayant un besoin excessif d’être admiré ; pensant que tout lui est dû ; exploitant l’autre dans les relations interpersonnelles ; manquant d’empathie ; enviant souvent les autres ; faisant preuve d’attitudes et de comportements arrogants. Le patient ayant une personnalité narcissique présente au moins cinq des symptômes précités.

Mais alors, d’où provient l’origine du terme “pervers narcissique”, et qu’est-ce que ça signifie ?

Le concept même de perversion narcissique à été pour la première fois évoqué par le psychiatre Paul-Claude Racamier dans son ouvrage “Entre agonie psychique, déni psychotique et perversion narcissique” parue en 1986.

La définition du pervers narcissique est alors la suivante : une personne nourrissant son narcissisme grâce au narcissisme de l’autre.

Mais pourquoi l’assemblage de ces deux termes “pervers” et “narcissique”, et quel rapport avec le narcissisme (et le narcissisme de la victime) ?

Pour mieux comprendre, il faut dans un premier temps passer par la définition de chacun de ces termes.

Pervers narcissique : définition des termes

Définition de pervertir : Faire changer (quelqu’un) en mal, rendre mauvais ; Détourner (quelque chose) de son sens ou de ses buts.

Définition de narcissisme : Admiration, contemplation de soi-même ; Fixation affective à soi-même.

Par définition, une relation (quelle soit amoureuse ou amicale) est toujours tournée vers l’autre.

Avec le pervers narcissique, c’est l’inverse : il va pervertir la relation normalement tournée vers l’autre en la retournant vers lui.

D’où le terme de perversion narcissique.

Comment reconnaître un vrai PN d’un faux PN ?

Pour reconnaître un vrai pervers narcissique d’un faux pervers narcissique, il faut d’abord prendre conscience qu’il existe une multitude de traits de caractère chez quelqu’un qui peuvent ressembler au comportement d’un pervers narcissique.

Il est d’ailleurs courant de confondre un pervers narcissique avec une personne ayant simplement ce qu’on appelle un type d’attachement évitant.

Le marketing derrière la perversion narcissique

Le pervers narcissique est un terme qui fait vendre (il suffit de voir le nombre de livres existant sur le sujet), attention aux amalgames : les symptômes qui y sont souvent décrits représentent 95 % de la population, pourtant, seulement moins de 3 % de la population serait atteinte de ce qu’on appelle couramment la perversion narcissique.

Il est important de ne pas faire des généralités : faire des reproches à une personne et ne pas aimer avoir tort ne signifie pas que la personne est atteinte de perversion narcissique.

Penser de la sorte est ce qu’on appelle l’effet Barnum.

Mais alors, comment reconnaître un vrai pervers narcissique d’un faux pervers narcissique ?

Reconnaître un vrai pervers narcissique

“Un pervers narcissique : est mégalomane, pense être spécial et unique, d’où sa certitude d’avoir des droits spéciaux et sa « légitime » transgression des lois et règles ; éprouve le besoin excessif d’être admiré ; est obsédé par son image sociale et tient à se faire passer pour irréprochable ; fait preuve d’un égocentrisme forcené ; exploite l’autre et est indifférent à ses désirs et besoins ; vampirise l’énergie d’autrui, le « bouffe », l’épuise ; est totalement dénué d’empathie, fait preuve de froideur émotionnelle ; souffre d’insatisfaction et d’envie chroniques ; use de dénigrement insidieux, souvent sous couvert d’humour ; inverse les rôles, culpabilise autrui tout en se victimisant et en se déresponsabilisant ; est incapable de se remettre en cause ou de demander pardon sauf par pure stratégie ; s’inscrit dans une stratégie d’isolement de sa proie ; s’inscrit dans un déni de réalité ; maîtrise le double jeu (charmant, altruiste en société et tyran destructeur en privé) ; alterne le chaud et le froid ; souffre d’anxiété profonde ; ressent le besoin compulsif de gâcher toute joie autour de lui ; éprouve un soulagement morbide, une jouissance quand l’autre est au plus bas ; communique de façon floue : il abuse d’injonctions paradoxales et distille la confusion.”

Source : Le décodeur des pervers narcissiques de Valérie GUELOT et Hélène GEST.

2. Pourquoi un PN agit de la sorte ?

Le pervers narcissique est une personne qui cherche principalement à obtenir des informations positives sur lui.

Le problème, c’est que c’est central dans sa personnalité, que sa demande est excessive et qu’il va rejeter le négatif sur lui de façon beaucoup trop brutale.

Il cherche donc à obtenir des retours positifs sur lui-même par tous les moyens et évite des retours négatifs sur lui-même par tous les moyens : c’est la seule constante connue.

Point clé

À l’heure où j'écris ces lignes, on ne sait toujours pas pourquoi un individu devient pervers narcissique.

C’est une des maladies les plus difficiles à guérir : il n’y a encore aucune thérapie qui fonctionne pour soigner ce trouble.

Le pervers narcissique à un très gros problème d’amour-propre car, contrairement à ce que l’on pourrait penser : le pervers narcissique ne s’aime pas en tant que personne, il n’aime QUE son reflet.

L’ironie pour un pervers narcissique est qu’il doit apprendre à être narcissique d’une façon saine (l’amour de soi) dans l’espoir de guérir de son trouble.

Car oui, l’amour de soi est un élément important pour la santé mentale de chaque individu : c’est un pilier très important de l’estime de soi.

Alors, ok, on ne sait pas pourquoi une personne devient comme ça, mais est-ce que l’on sait pourquoi une personne AGIT comme ça ?

Pourquoi le pervers narcissique agit de cette façon

Si le pervers narcissique agit de la sorte avec toi, c’est parce qu’il t’aime : mais à sa façon (et non, le pervers narcissique ne se lève pas chaque matin en se demandant comment il va pouvoir détruire quelqu’un.)

Cette légende selon laquelle le pervers narcissique est ce monstre qui planifie chacune de ces actions n’est qu’un fantasme de l’imagination : le pervers narcissique est une personne malade, faible et qui n’a aucune estime de lui-même.

Il ne sait même pas en soi que ses actions font mal à l’autre : c’est sa façon de faire et il n’en connaît pas d’autre.

Le pervers narcissique pense qu’il ne peut pas être aimé pour ce qu’il est vraiment et, pour palier à ça, il va projeter une image de lui faussé de la réalité tout en projetant chez toi tout ce qui ne va pas en lui

C’est son moyen de défense qu’il s’est créé pour palier à son problème d’amour-propre.

Pour faire simple, le pervers narcissique va déverser en toi tout ce qu’il considère mauvais chez lui.

3. Le pervers narcissique après une rupture : leur comportement

Le comportement d’un pervers narcissique après une rupture est bien souvent digne d’une pièce de théâtre : des lettres d’amour enflammées suivi de très près par des reproches sont des choses très communes, et c’est ce qu’on va voir dès maintenant grâce au témoignage de D. que je remercie chaleureusement pour avoir partagé son vécu.

Le témoignage de D.

Voici le témoignage de D., que j’ai coaché et qui m’a gentiment fait part de son témoignage de sa rupture avec un pervers narcissique.

"Je pense que les personnes qui ont du mal à se relever et à dire non, sont soit dépendantes affectives, soit étaient en relation depuis déjà quelques temps et donc le manipulateur a utilisé ce temps pour les isoler et leur faire perdre leur confiance en elles. Pour peux qu'elles manquaient déjà de confiance lors de leur rencontre... C'est sur que s'en défaire est alors une autre paire de manches.


Dans mon cas, je peux parfois manquer de confiance en moi mais j'ai néanmoins la lucidité de mes valeurs. C'est très important et surtout je sais vivre seule. 

Mon âge fait aussi mon expérience. J'ai 39 ans.

Je sais qui je suis. J'ai vécu certaines choses qui m'ont permis de savoir relativiser et aussi dédramatiser.

Je n'ai surtout pas peur de dire Non, stop ! Même si cela veut dire être seule à nouveau. Je préfère être seule que mal accompagnée.


Malheureusement beaucoup de victimes de manipulateur sont dépendantes affectives et la solitude leur fait très peur. 

Dès que j'ai compris par instinct et observation que l'homme que je fréquentais était menteur, avait un masque, cachait sa véritable personnalité malsaine, et n'était pas sincère dans ses intentions et sentiments, il ne pouvait plus y avoir de retour en arrière pour moi.

Je l'ai pris entre quatres yeux, je lui ai fait part de mes doutes, de mes ressentis, de mon sentiment anormal d'insécurité en sa présence et de ma perte de confiance. Je lui ai fait comprendre que j'étais en pleine réflexion quant au devenir de notre couple.


Bien sûr il ne l'a pas supporté, il a d'abord tenter de me faire passer pour une déséquilibrée, ayant peur de l'engagement, peur de me laisser pleinement aller à l'amour etc. Que de blabla, pour tenter de me rabaisser et me faire porter la culpabilité sur cette situation. Sauf qu'il ne savait pas que je n'étais pas celle qu'il croyait en se mettant avec moi. Je pense qu'il a mal calculé, jaugé, je peux paraître très crédule car je suis une femme avenante, douce compréhensible et très psychologue. 


Seulement c'est sans compter sur mon expérience de vie, mon intuition, mon sens de l'observation, ma psychologie justement et surtout mon assurance. 

Il s'est attaqué à une femme sûr d'elle. Et ça il ne l'avait pas prévu et c'est ce qui m'a sauvé Tony.


Lorsque je lui ai dit fermement que je mettais un terme à la relation, il ne l'a pas accepté. Et il s'est alors persuadé que je faisais une pose. 

Il ne supportait pas l'échec. Il continuait à m'envoyer des textos mielleux, d'amoureux transit près à changer, ayant eu un électrochoc à l'annonce de la rupture et désireux de se racheter. Et puis en voyant que je ne répondais pas, car coûte que coûte il faut couper le contact dès la décision prise de rompre, il a changé de stratégie. Il m'a alors accusé d'avoir moi un problème, me trouvant toutes sortes de défauts etc pour tenter de me faire douter.


Seulement cela ne pouvait pas marcher puisque je me connais suffisamment et ai suffisamment confiance en moi pour ne pas tomber dans son piège. 

Enfin il a essayé par divers moyen de manipulation et psychologie inversée de me faire douter et de me faire revenir... Il a aussi tenté de se servir de la fausse mort de sa mère (un mensonge) inventé de toute pièce en se faisant passer pour un ami qui me prévenait par mail de cette fausse tragédie. J'ai bloqué son mail ainsi que celui de son soit disant ami.

 

Il s'est alors servi de la mort de mon père récemment décédé en m'assurant que mon père serait venu lui parler et lui demander de prendre soin de moi etc. C'est très grave vraiment je n'en revenait pas de voir jusqu'où il était près à aller. J'ai gardé tous les messages. Au cas où il m'aurait fallu porter plainte.

Il a aussi tenté de se servir de la maladie de mon frère.


Bref tu l'auras compris je suis tombée sur un cas. Moi qui ne savais même pas ce qu'était un manipulateur et encore mois pervers narcissique... Ca m'a endurcie sur ça et c'est une bonne chose je les sent de loin grâce à lui 😉. 

Il a tenté beaucoup de choses... En vain.

J'ai bien sûr bloqué son numéro. Je l'ai bloqué des réseaux sociaux.

C'est alors qu'il a tenté la lettre manuscrite dans ma boîte aux lettres.

Ça n'a pas marché mais je garde cette lettre tellement elle est à mourir de rire.

 

Ils sont très théâtreux. En le lisant j'avais l'impression que nous avions vécu des années ensemble. J'étais morte de rire c'était pathétique.

C'est alors qu'il a tenté la dernière option, il connaissait mes horaires de piscine et savait à quelle heure je rentrais et que je sortais ma chienne directe en rentrant. Il est venu alors que je sortais yana vers 21h dans la résidence dehors alors qu'il faisait nuit. Je n'ai pas apprécié c'était encore intruisif et culotté mais ils n'en ont que faire ces gens là. Ils ont un vrai problème.

 

Il a tenté de s'expliquer. Encore en vain. Je n'ai assurément pas parlé car je savais qu'il ne fallait surtout pas accepter de dialogue avec un manipulateur c'est tout ce qu'il attend pour embrouiller et semer le doute dans les esprits.

Je l'ai laissé me dire ce qu'il avait à me dire. Et il a bien vu que je me fichais de lui et ne croyais en rien ce qu'il me racontais.  Alors blasé il a terminé en me disant qu'il n'insisterai plus, qu'il était désolé pour le harcèlement et qu'il allait me laisser tranquille pour de bon cette fois ci. (ce n'était que la 5 ème fois qu'il me sortait le même baratin). 


En gros c'est très simple nous sommes sortis ensemble en novembre 2017, 3 mois après ma première séparation avec J., et début mars 2018 je le quittait.

Et la dernière tentative de communication vaine de sa part remonte juillet 2018.  Depuis, je n'ai plus aucune nouvelle.  Mais ce sont des personnes pleines de ressources 😂. 


L'essentiel dans cette histoire c'est que j'ai su m'entourer, j'en ai parlé. 


[...]


Mais c'est vrai qu'au début lorsqu'on découvre ce genre de personne et que l'on voit jusqu'où ils sont prêts à aller, ça peut inquièter, surtout mes proches.

Ce qui a été difficile pour moi c'est de devoir l'avoir tout le temps dans mes pensées au début car c'est leur but, comme il revenait toujours à la charge je l'avais dans ma tête et ça m' enervais car je ne ressentais que de la pitié pour lui. Pour moi c'est une vraie maladie. Il doit être bien sombre et malheureux.

Et puis j'ai réussi à dépasser ça et à le sortir de ma tête. Je n'oublierai pas cette histoire elle fait partie de moi et je pense qu'elle n'est pas arrivée par hasard car j'étais très affaiblie par la séparation avec J. et fragilisée. Donc vulnérable."

Les failles du PN

Le PN a des failles comme tout être humain, mais qui paraissent pourtant invraisemblables au premier coup d’œil.

Les failles du PN sont les suivantes :

  1. 1
    Le pervers narcissique a un besoin MALADIF de se faire aimer.
  2. 2
    Le pervers narcissique a un besoin MALADIF de se faire admirer.

À noter qu’il existe deux types de pervers narcissique, le pervers narcissique grandiose et le pervers narcissique vulnérable.

Le pervers narcissique grandiose est le type de pervers narcissique qui n’hésite pas à se jeter des fleurs et à tout faire pour briller en société (comme dans la vidéo en début de guide.)

Le pervers narcissique vulnérable au contraire est le type de pervers narcissique qui ne se met pas d’emblée au-dessus des autres, qui est beaucoup plus réservé.

Le pervers narcissique en soi n’est rien d’autre qu’une personne cherchant à obtenir des informations positives sur lui-même pour combler son manque d’estime de soi et d’amour-propre, sauf que la manière qu’il utilise pour obtenir ses informations et combler ce manque sont toxiques et détruisent son entourage.

4. Quitter un PN : mode d’emploi

Quitter un pervers narcissique n’est pas facile lorsque l’on est une personne ayant un type d’attachement anxieux (la “proie” parfaite pour un pervers narcissique), c’est toute une remise en contexte que tu dois faire pour briser les fausses croyances que tu as sur lui et maintenir ta décision.

Ce n’est certes pas facile de déclencher la rupture avec un pervers narcissique, mais la rupture en elle-même n’est pas le plus difficile, le plus difficile est de maintenir la rupture et c’est pour cette raison que je vais découper ce mode d’emploi en deux parties.

Partie 1 - Comment quitter un PN ?

Le problème lorsque tu vas vouloir quitter un pervers narcissique, c’est ta dépendance à cette personne.

Au fond de toi, tu sais pertinemment que quelque chose ne va pas, et pourtant, tu vas te convaincre de rester avec lui au point de paraître fou/folle auprès de ton entourage.

Je te rassure, tu n’es pas fou/folle loin de là : si tu n’arrives pas à sauter le pas et à déclencher cette rupture, c’est parce que le pervers narcissique arrive à compléter ta personnalité avec brio.

Point Clé

Le pervers narcissique est tout autant dépendant de toi que tu ne l’es de lui, vous avez chacun mutuellement besoin de l’autre.

La seconde raison qui t’empêche de le quitter et non des moindre est dû à l’emprise psychologique que le pervers narcissique a sur toi : il est littéralement en mesure de te faire culpabiliser si jamais tu voudrais le quitter.

La seule étape nécessaire dont tu as besoin pour déclencher la rupture avec le pervers narcissique, c’est de lui envoyer un message en utilisant le moyen de ton choix et en le bloquant IMMÉDIATEMENT.

N’attends surtout pas une réponse de sa part : tu DOIS bloquer tout moyen de contact et l’expliciter clairement dans le message que tu vas lui envoyer.

La marche à suivre pour quitter un pervers narcissique

Envoie ce message au pervers narcissique, puis bloque-le ensuite IMMÉDIATEMENT sans attendre la moindre réponse de sa part.

Bonjour [Prénom],

Après beaucoup de réflexion, j’en suis venu à la conclusion qu’il vaut mieux autant pour moi que pour toi que l’on se sépare : je ne ressens plus de sentiments pour toi et je sais que peu importe ce que tu feras par la suite, mes sentiments ne pourront jamais revenir.

Je sais que tu vas vouloir des explications et que tu vas sûrement chercher à me reconquérir et c’est la raison pour laquelle je préfère bloquer tout contact avec toi pour éviter de souffrir encore plus de cette rupture.

N’essaye pas de me contacter, je ne répondrais plus à tes messages.

J’espère que tu comprendras.
[Ton prénom]

Maintenant que cela est fait, attends toi à ce qu’il revienne vers toi et qu’il te fasse culpabiliser ou, au contraire, qu’il mette les bouchées doubles pour te récupérer.

La meilleure chose que tu puisses faire est de rester indiférent(e).

Évidemment, c’est plus facile à dire qu’à faire et c’est pour cette raison qu’on va maintenant voir comment stopper l’emprise du pervers narcissique pour éviter de retomber dans son piège.

Partie 2 - Comment stopper l’emprise d'un PN ?

La première étape la plus importante est de renouer des liens avec ton entourage.

Tu as très sûrement été isolé de ton entourage par le pervers narcissique tout simplement, car l’isolement est une stratégie de manipulation très efficace pour lui.

Renoue le contact avec au moins une personne qui était très proche de toi avant ta rencontre avec le pervers narcissique et n’hésite d’ailleurs pas à lui envoyer le lien de ce guide pour qu’elle comprenne que ce n’est pas de ta faute, que tu as été manipulée.

Si le pervers narcissique utilise l’isolement, ce n’est pas par hasard : c’est en faisant tout pour que tu es peur de la solitude que le pervers narcissique peut s’assurer que tu resteras avec lui, malgré ses actes.

Point Clé

Plus tu auras peur de la solitude, et plus tu voudras revenir avec le pervers narcissique.

Une fois cette étape franchie, tu vas devoir reconstruire ton estime de toi en commençant par arrêter de croire tout ce que le pervers narcissique à pus te dire.

Tu dois comprendre que ses paroles n’ont qu’un seul but : te déstabiliser.

Exercice

Prends un papier et un crayon et note toutes les choses que le pervers narcissique à pus te dire sur toi et t’ont déstabilisée puis demande ensuite à ton entourage si ces paroles avaient du sens, puis compare les résultats.

Grâce à cet exercice, tu vas remettre les choses dans leur contexte.

Troisième étape, tu dois te débarrasser de cette culpabilité que tu ressens actuellement d’avoir rompue avec lui.

La culpabilité est une émotion proche du remords : tu vas penser que tout est de ta faute et qu’il n’y est pour rien, car, après tout, il a eu une enfance difficile et beaucoup de problèmes dans sa vie et puis tu n’étais pas totalement parfait(e) non plus lors de la relation.

Il est important ici de te poser cette question : penses-tu vraiment être coupable ?

Exercice

Prends un papier et un crayon, puis fait les 2 exercices suivants.

1. Analyse ta situation : qu’est-ce qui te fait culpabiliser exactement ?
Note absolument tout ce qui te passe par la tête.

2. Remonte ensuite jusqu’à l’origine de ce sentiment de culpabilité : est-il vraiment censé ou est-ce que ce n’est pas plutôt lié à une croyance de ta part ou provoqué par le pervers narcissique ?

Dernière étape, tu dois comprendre tes points de souffrances cachés.

Si le pervers narcissique a réussi à prendre le dessus sur toi, ce n’est pas par hasard et cela signifie qu’il a réussi à combler un ou plusieurs de tes points de souffrances cachés et/ou que tu l’as rencontré pendant une période difficile de ta vie (une précédente rupture ou un problème majeur dans ta vie : voir le témoignage de D. un peu plus haut.)

J’ai déjà parlé du problème des points de souffrances cachés dans mon guide pour oublier son ex : je t’invite à le lire également après avoir terminé celui-ci.

N’oublie pas, le pervers narcissique cherche juste à te contrôler, rien d’autre : son but est de t’affaiblir, de te faire douter et de t’empêcher de te révolter contre lui.

Si tu culpabilises, c’est aussi parce que tu es une belle personne avec des valeurs et qui tient au bonheur des autres et ça, le pervers narcissique l’a très bien compris.

Tu dois être plus fort(e) que ça et mettre ta santé en priorité.

5. Est-ce que le pervers narcissique revient après une rupture ?

La réaction d’un manipulateur après une rupture dépend d’une chose : la personne à l’origine de cette rupture.

Si tu es à l’origine de la rupture, prépare-toi à ce que le pervers narcissique revienne à la charge plusieurs fois.

La principale raison qui le motive à revenir vers toi est liée au fait que la rupture amoureuse l’a touché au plus profond de lui : c’est un signal clair que ton amour envers lui n’était pas inconditionnel et qu’il n’a rien d’exceptionnel.

Le pervers narcissique ne supporte pas ça et sera prêt à tout pour te récupérer, mêmes les choses les plus extravagantes comme tu as pu le lire dans le témoignage un peu plus haut.

Attention cependant, le fait que le pervers narcissique soit prêt à tout pour te récupérer ne veut pas forcément dire qu’il va venir chaque matin en bas de chez-toi ou t’écrire une dizaine de lettres : leur comportement reste calculé (sans pour autant rentrer dans l’idéalisation que TOUTES leurs actions sont calculées à l’avance.)

La première méthode utilisée par le pervers narcissique est le silence radio, car il sait pertinemment que c’est une méthode beaucoup plus efficace que le harcèlement.

Attention donc si tu n’as plus de nouvelles du PN : en fonction de qui a quitté qui, ce n’est peut-être qu’une simple stratégie pour que tu tombes à nouveau sous son emprise.

Ce n’est qu’une fois cette méthode effectuée qu’il tentera alors d’autres façon de te récupérer.

Point Clé

Le pervers narcissique revient TOUJOURS après une rupture qu’il n’a PAS souhaité.

Une autre raison qui va pousser le pervers narcissique à revenir après une rupture qu’il n’a pas souhaité est lié au fait qu’il souhaite te récupérer pour ensuite être à l’origine de la rupture.

C’est sa façon à lui de garder le contrôle sur la situation.

En revanche, si c’est le pervers narcissique qui est à l’origine de la rupture, les chances qu’il revienne sont nulles, et ce, peu importe ce que tu feras.

Autre cas possible de non-retour : si le pervers narcissique ne revient pas malgré le fait que tu es rompu(e) avec lui, c’est dans le cas où le pervers narcissique à tout fait pour te pousser à bout et te forcer à le quitter pour éviter de se “salir les mains” et de paraître comme étant le coupable dans l’histoire.

C’est un cas rare, mais pas inexistant et qui mérite donc d’être précisé.

6. Doit-on se venger d’un pervers narcissique ?

L’acte de vengeance en soi a pour but de remonter ton estime de toi, voir ton ego : c’est donc normal de ressentir l’envie de se venger d’un pervers narcissique après une rupture, tu te sens trahi(e) et tu ne sais pas comment réagir face à cette réalité.

En revanche, le pervers narcissique n’attends que ça : que tu réagisses, que ce soit en bien ou en mal.

Point Clé

Après une rupture qu’il n’a pas souhaitée, le pervers narcissique va tout faire pour que tu réagisses en bien ou en mal : ça voudra dire que tu es encore susceptible de tomber dans son piège, la meilleure manière de t’en débarrasser est encore une fois d’être indifférent(e).

Le simple fait que tu réagisses est pour lui un signe qu’il y a peut-être encore possibilité de te reconquérir et de continuer son acte de destruction.

C’est pour cette raison que la meilleure manière de “détruire” un pervers narcissique et de s’en venger est d’être totalement indifférent(e) à ses avances.

Ta première action après une rupture doit être de le bloquer purement et simplement, n’essaye en aucun de garder contact avec lui : tu n’arriveras pas à stopper son emprise tant que tu seras en contact avec lui.

Que faire maintenant ?

La meilleure façon d’avancer aujourd’hui est de reprendre le contrôle sur ton identité et sur tes émotions.

Tu dois surmonter cette rupture et l’oublier en prenant d’abord conscience que ton envie de retourner avec lui est normale, mais qu’il ne faut en aucun cas le faire.

Encore une fois, même si l’envie est forte : ne culpabilise pas, tu n’y es pour rien, et même une personne expérimenté peut tomber dans le piège de la manipulation par un pervers narcissique.

Je te souhaite le meilleur,

Tony
Technicien post-rupture

9
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires
5 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
SandraEleonore777TonyLoisBockler Ingrid Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Sandra
Invité
Sandra

Bonjour, Je ne sais pas comment m’exprimer, j’ai l’impression que mes mots ne sont pas assez forts pour exprimer la manipulation incroyable du pervers narcissique que j’ai quitté cette fois-ci pour de bon. Au tout début de notre rencontre le coup de foudre, un homme très intelligent doux montrant des valeurs qui me correspondaient complètement, en deux mots ” Ame soeur “. Sortant d’un divorce d’un ancien pervers narcissique, violent physiquement et verbalement, j’avais réussi à divorcer de cet homme avec qui j’ai eu cinq enfants, cela n’a pas été une mince affaire, mais ma priorité mon oxygène, sont et… Lire la suite »

Bockler Ingrid
Invité
Bockler Ingrid

Bonjour a tous. Voilà j’ai vécu avec une femme pendant 5ans. Des prises de tête régulières. Des ruptures plus ou moins longues. A chaque fois c’est elle qui prenait la décision. Mais toujours des ruptures par textos ou par mail. Mais elle voulait qu’on reste amis. Je lui ai dit que cela n’était pas possible pour moi de rester ami avec une personne que j’aime encore plus que tout. Oui elle m a fait souffrir par son comportement,ses critiques etc.. On s’est laissés une chance en juin dernier et moi avec tout mon amour pour elle,je constatais que ce n’était… Lire la suite »

Lois
Invité
Lois

Merci pour l’article. Ça me correspond exactement. Il y’a deux ans j’ai fait la rencontre d’un pn( je ne le savais pas encore). Je sortais d’une rupture douleureuse et avait un cruel envie d’etre reconforté. Je tombe Alec. Des les premiers mots on aurai dit mon ame soeur. Apres trois mois pourtant une petite voix me dit qu’il n’est pas ce qu’il dit être. J’ai rompu mais je me sentais deux fois plus vulnerable alors on s’est remis ensemble. Et bien sur deux mois plus tard il a rompu pr des raisons inutiles. J’etais siderée et tellement mal. Mais je… Lire la suite »

Eleonore777
Invité

Bonjour Sandra, J ai vécu beaucoup de choses similaires avec ton histoire et sur 2 ans , la 4ème fois ou je voulais rompre ça a été la bonne ! Quand J ai décidé de le quitter il a défoncé ma voiture devant les enfants , c était d une violence avec des insultes e beaucoup de violence . Les enfants ont été très choqués aussi ! Ensuite il ne cessait de m appeler , me harcelait , cela m agaçait, de temps en temps je décrochais je voulais avoir son contrat d assurance et on discutait sur notre belle… Lire la suite »

Sandra
Invité
Sandra

Bonjour Eleonore777, Tu as fait preuve de grand courage et en effet ce ne sont pas des hommes ce sont des monstres tout simplement remplis de violences, mensonges, trahisons, manipulation, n’ayant pour seul but la destruction de leur proie par des scénarios immondent autant les uns que les autres pour nous détruire. Nous devons rester ferme et définitif dans la rupture et respirer la vie avec un grand “V” et pensons à nos enfants afin qu’ils ou qu’elles ne tombent pas plus tard inconsciemment sur un pn. Restons forts et fortes et il faut fuir absolument dès les premiers actes… Lire la suite »