Faire un break : TOUT ce qu’il faut savoir (Psychologie)

Faire un break dans son couple est une décision sensible qu’il ne faut pas prendre à la légère ou sur un coup de tête.

Il existe plusieurs situations ou un break peut détruire le couple plutôt que le renforcer, et c’est ce que je vais te dévoiler dans cet article (accompagné d’une méthode en 3 étapes pour gérer un break efficacement.)

Faire un break : Une fausse bonne idée ?

La définition de faire un break lorsque l’on est en couple est la suivante : c’est une pause, voulue ou non voulue pour se ressourcer et faire le point sur notre vie amoureuse.

Faire un break (ou faire une pause donc) dans un couple est une option qui peut te venir à l’esprit ou qui peut venir à l’esprit de ton ou de ta partenaire lorsque le couple est en train de traverser une crise.

Cette crise peut avoir plusieurs formes : une infidélité, un changement d’habitude comme un nouveau travail, la perte d’un proche qui peut provoquer une chute émotionnelle ou encore un problème lié directement à ce qui forge un couple.

Ce qui forge un couple, j’en ai parlé dans cet article qui traite de sauver son couple, c’est la connexion qu’il y a entre vous, la confiance que vous vous portez et l’attirance que vous éprouvez l’un pour l’autre.

Lorsqu’il y a un problème dans un ou plusieurs de ces 3 piliers tout comme dans les autres formes de crise que j’ai mentionné juste au-dessus, il peut en résulter une période de doute dans le couple, amenant parfois à vouloir faire un break pour prendre le temps de réfléchir sur la situation.

Pour autant, est-ce vraiment une bonne idée de faire un break dans ce genre de situation ?

La réponse, c’est qu’un break a au contraire beaucoup plus tendance à accélérer la fin d’un couple plutôt qu’à le ressouder.

Évidemment, il y a des cas particuliers où c’est différent, mais, avant de t’en parler, voyons voir dans quel cas un break peut détruire un couple.

Dans quel cas un break peut-il détruire le couple ?

Il n’y a pas en soit de bonne ou de mauvaise réponse quant à la question “dois-je faire un break ou non ?”

Tout dépend de la raison de ce break.

Un break peut amener à détruire le couple dans les cas suivants :

  • Tu ne te sens pas bien dans ton couple.
  • Tu sens qu’il y a un manque de connexion entre vous.
  • Tu sens qu’il y a un manque de confiance entre vous.
  • Tu sens qu’il y a un manque d’attirance entre vous.
  • Tu ne supportes plus le comportement de ton/ta partenaire.
  • Tu n’as pas respecté les engagements que vous vous êtes fixés.
  • Ton/ta partenaire n’a pas respecté les engagements que vous vous êtes fixés.

(Concernant les engagements, ce sont les règles de votre couple : relation libre ? relation monogame ? Interdits à ne jamais faire ? Etc).

Si tu es dans ce genre de situation, je te recommande vivement de ne PAS mettre en place de break entre vous deux, mais d’instaurer au contraire une discussion qui va vous aider à trouver une solution.

Si tu es dans l’une des situations que j’ai mentionné et que tu souhaites malgré tout faire un break, il y a de très grandes “chances” pour que ce break se résulte au final par une rupture en douceur.

C’est ce qui arrive dans la majorité des cas de break que je vois au travers des coachings que je fais sur ce site.

Se séparer ou faire un break ?

La question arrive donc naturellement quant à savoir s'il vaudrait mieux plutôt mettre un terme définitif à cette relation directement si aucune discussion n’est possible, étant donné que la majorité des breaks finissent en séparation.

Si ton cas fait partie des situations ou un break pourrait provoquer une rupture, il vaut mieux éviter d’en souffrir plus longtemps et de mettre un terme à cette relation.

Reconstruire un couple qui ne peut pas fonctionner ensemble relève de l’impossible, un break ne ferait alors que retarder l’inévitable.

Mais, si tu ne te retrouves pas dans les situations que j’ai évoquées juste au-dessus, c’est que ton cas est peut-être lié à ta psychologie ou à la psychologie de votre couple.

Mettre en place un break “maquillé” est alors une option envisageable.

Mettre en place un break “maquillé”

Avant tout, c’est quoi un break “maquillé” ?

Un break “maquillé”, c’est quand on ressent le besoin de recharger ses batteries en étant seul(e) avec soi-même.

Ce genre d’envie est très courant pour la personne à tendance introvertie.

Ici, et contrairement à ce que le ou la partenaire pourrait penser, il n’y a aucun problème dans le couple.

Tout n’est qu’une question de psychologie.

Contrairement à l’extraverti qui se ressource en présence de groupes d’amis ou d’inconnus, l’introverti se ressource dans la solitude ou avec quelques amis proches.

Assez régulièrement, l’introverti ressent donc le besoin d’être seul pour souffler.

Lorsqu’il est en couple, l’introverti va alors parfois ressentir une sensation “de trop”, et aura donc besoin de passer plusieurs heures voir plusieurs jours en fonction de chacun en étant seul avec lui-même pour pouvoir reprendre une vie sociale normale.

Dans ce genre de cas, il est donc essentiel de mettre en place un break “maquillé”, c’est-à-dire une simple pause sociale et non-conjugale.

Pour ça, il est essentiel d’en parler à l’autre en expliquant simplement la situation et que ça n’a absolument rien à voir avec lui ou elle, mais que c’est simplement ta manière de fonctionner.

Le cas du type d’attachement

C’est le second cas lié à la psychologie et qui pourrait être mal interprété s'il est mal compris.

Il existe en psychologie 3 types d’attachements qui vont régir notre façon de nous comporter en couple.

Il y a le type d’attachement “anxieux, “confiant” et “évitant”.

Chacun de ces types d’attachement à une tendance que tu peux facilement deviner rien qu’en lisant leur nom respectif.

Le problème ici, c’est lorsqu’une personne à tendance anxieuse va vivre une relation amoureuse avec une personne à tendance évitant.

Dans ce type de cas, la personne évitant va voir le comportement de la personne anxieuse comme étant “étouffant” et va donc régulièrement vouloir souffler, voir mettre en place un break.

Si tu fais partie des personnes à tendance anxieuse, tu ne dois donc pas voir le break comme un signe annonciateur de rupture direct, mais plutôt comme une mauvaise communication entre vous.

Une discussion est alors nécessaire et, bien souvent, une thérapie de couple doit être envisagé, car les personnes à tendance évitant n’ont malheureusement pas la réputation de tenir une relation très longtemps, à moins de prendre conscience de leur problème et de travailler dessus.

Comment réagir si ton/ta partenaire veut faire un break

Si elle ou il veut faire un break pour réfléchir, il va falloir que tu examines rapidement la situation.

Déjà, note quelque part les raisons qui ont poussé ton/ta partenaire à demander ce break.

Si ces raisons font partie de la liste qui peut détruire un couple, je te recommande de lui en parler et d’essayer plutôt de mettre en place une discussion visant à sauver votre couple.

Si ton/ta partenaire ne souhaite pas discuter ou est déjà entré dans sa phase de pause, prépare-toi à l’éventualité qu’une rupture pourrait arriver dans les jours ou semaines à venir.

Si ces raisons font plutôt partie de sa psychologie, tu n’as pas de grande inquiétude à avoir.

L’idéal dans ce cas est que tu acceptes son choix en lui parlant ensuite une fois que le break sera passé pour adapter votre relation à vos psychologies respectives.

Gérer un break “classique”, de A à Z

Que faire pendant un break ?

Tout dépend du type de break.

Si c’est un break “maquillé”, tu n’as rien d’autre à faire que de te ressourcer comme je l’ai mentionné un peu plus haut.

Si c’est un break “classique”, c’est différent.

Le break “classique”, c’est le break que l’on décide de mettre en place pour une ou plusieurs raisons où un break serait susceptible de briser le couple.

Voici donc la marche à suivre si tu te retrouves dans cette situation.

1

Etape n°1 : L’annonce de la pause

L’annonce de la pause doit se faire dans la mesure du possible en étant en présence de ton/ta partenaire et non par sms ou autre, le but étant de pouvoir discuter ensuite avec ton/ta partenaire pour éviter de laisser cette personne dans le doute et le questionnement.

Voici un texte pour faire un break, je te recommande encore une fois dans l’idéal de t’en servir en face-à-face et non en l’envoyant à ton/ta partenaire.

“[Prénom de ton/ta partenaire],

Je ressens depuis plusieurs jours maintenant le besoin de prendre du recul et d’être seul(e) avec moi-même.

J’aimerais prendre mes distances quelque temps.

Je sais que ça peut te paraître un peu soudain et que tu as peut-être des questions par rapport à mon envie, n’hésite pas en tout cas à m’en parler maintenant.”

Une fois que ce sera fait, tu vas pouvoir passer à l’étape n°2.

2

Etape n°2 : Les choses à faire (et à ne pas faire) pendant la pause

Bien que tu aies installé un break entre vous, vous êtes toujours en couple.

Tu dois donc continuer à respecter vos engagements et à ne pas laisser ton/ta partenaire sans réponse.

Autorise-toi donc 1h maximum par jour pour discuter avec ton/ta partenaire.

Pendant tout le reste du temps, prends en considération les motivations derrière ton envie de faire un break.

Questionne ces motivations et prends le temps d’y répondre.

C’est le moment de faire un gros check-up, un gros bilan de ta vie, ne profite pas de ton temps libre pour te distraire, mais au contraire pour te ressourcer.

Étant donné que ces étapes concernent un break “classique”, tu vas devoir donc aussi reconsidérer cette relation.

Tu vas devoir peser le pour et le contre et te demander si tu préfères continuer cette relation ou plutôt partir en y mettant un terme.

Une fois que tu seras prêt(e), tu pourras recontacter pour de bon ton/ta partenaire.

3

Etape n°3 : La reprise de contact (quand et comment)

Cette reprise de contact donc doit se faire uniquement quand tu auras répondu à toutes tes interrogations, à tous tes doutes.

Ne fais pas patienter ton/ta partenaire trop longtemps non plus : annonce-lui que tu décides de continuer ou non dans les 7 jours maximum.

Ça peut paraître court, mais généralement, en étant seul(e) avec soi-même, on arrive à trouver une réponse au cours des 3 premiers jours.

Annonce donc à ton/ta partenaire que tu souhaites mettre un terme à ce break et que tu souhaites discuter avec lui/elle.

Ensuite, fait lui part de ta décision : continuer ou rompre et fait ton maximum pour répondre à toutes ses questions si tu as choisi la deuxième option.

Le besoin de comprendre est une des choses les plus importantes après une rupture, essaye donc du mieux que tu peux de ne pas laisser ton/ta partenaire dans cette phase trop longtemps.

Le cas du break sous le même toit

Ce genre de cas arrive lorsque vous vivez tous les deux ensemble et qu’une pause en étant totalement isolé(e) de ton/ta partenaire n’est pas possible.

Dans ce type de cas, sors le plus possible.

Mange si possible à l’extérieur, passe du temps dehors dans un café ou un parc lorsque tu ne travailles pas et rentres uniquement pour dormir le soir ou lorsque tu ne peux pas faire autrement.

Que faire maintenant ?

Tu l’auras compris, faire un break ne se résume pas uniquement à un problème de couple annonciateur de rupture.

Bien souvent, ce n’est qu’une question psychologique qui dépend de chacun et qui peut être résolue tout en continuant de vivre avec l’être aimé.

Pour autant, d’une manière classique, faire un break avant un divorce ou une rupture est chose commune.

Pour résumer, je te recommande dans l’idéal de communiquer le plus possible avec ton/ta partenaire avant de mettre en place quoi que ce soit qui s’apparente à un break classique.

Et si jamais la rupture finit par arriver malgré ce break ou à cause de ce break, je te recommande mon guide pour oublier son ex qui te permettra de savoir quoi faire et de ne pas te sentir perdu(e) face à la rupture.

Je te souhaite le meilleur,

Tony
Technicien post-rupture

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments