Dépendance affective et rupture : 3 étapes simples pour avancer

Vivre une rupture amoureuse lorsque l’on est dépendant affectif est une expérience beaucoup plus douloureuse qu’on ne l’imagine : c’est comme si une partie de nous-même venait de nous être arraché, on se sent en perdition et pris à des angoisses encore plus puissantes que d’habitude.

La dépression peut souvent arriver dans ce genre de situation, et c’est pourquoi il est indispensable de prendre le dessus et d’agir en commençant par adapter notre façon de surmonter cette rupture amoureuse en fonction de notre degré de dépendance affective.

Dépendance affective et rupture amoureuse : quelle différence avec une personne "normale" ?

La manière dont nous allons vivre une rupture amoureuse dépend beaucoup de notre mentalité, de nos expériences passés et de la nature de notre relation amoureuse.

Lorsqu’une personne “normale” se fait quitter, elle va évidemment passer elle aussi par une période de tristesse et de deuil amoureux, mais cette période ne durera pas plus de temps que nécessaire et cette personne ne passera jamais par une dépression amoureuse.

En revanche, lorsqu’une personne en situation de dépendance affective se fait quitter, c’est une toute autre histoire.

La rupture pour elle se passe très mal : c’est tout un monde qui s’écroule.

Le dépendant affectif va passer par une période de déni extrêmement longue et son deuil amoureux peut ne jamais s’arrêter si cette personne n'agit pas d’elle-même pour guérir de sa dépendance affective.

Le dépendant affectif est susceptible de vivre une dépression amoureuse plus ou moins sévère et est sujet à un comportement à risque pour sa santé : se mettre à consommer de l’alcool ou diverses drogues est une situation commune pour compenser le manque affectif.

Bien souvent, un sentiment de haine peut aussi s’installer à l'encontre de l'ex-partenaire :

Comment est-ce que mon ex a pu me faire ça ? Après tout ce que j’ai fait pour lui/elle” est une phrase commune que le dépendant affectif a pour habitude de dire lorsqu'il parle de sa rupture amoureuse.

Comment surmonter une rupture quand on est dépendant affectif ?

En tant que dépendant affectif, aborder une guérison après une rupture amoureuse doit se faire différemment et doit impérativement s’adapter à la dépendance affective en question.

C’est ce qu’on va voir tout de suite grâce aux 3 étapes indispensable pour surmonter une rupture amoureuse lorsque l’on est en situation de dépendance affective.

Étape n°1 : relativiser la situation

La première étape, c’est de prendre du recul sur ce qu’il vient de se passer.

Combien de ruptures amoureuse as-tu vécu jusqu’à présent ?

Peut-être une, peut-être deux voir trois ?

L’important, c’est de comprendre qu’à chaque fois, tu as réussi à te relever et à avancer.

Je sais que la situation n’est pas évidente, mais tu as déjà réussi à surmonter ta souffrance dans le passé.

Tu dois peut-être penser que cette fois-ci, c’est foutu, que tu ne retrouveras jamais quelqu’un d’aussi bien ou bien que tu n’es tout simplement pas fait(e) pour l’amour.

Mais c’est faux.

Tu es fait(e) toi aussi pour l’amour et ce n’est pas foutu pour toi, bien au contraire.

C’est juste une mauvaise passe, cette personne n’était pas faite pour toi et tu n’étais tout simplement pas encore prêt(e) pour vivre une relation amoureuse saine et qui peut durer indéfiniment.

C’est la raison pour laquelle l’étape n°2 est très importante.

Crois-moi, ce n’est plus qu’une question de temps maintenant avant que tu puisses t'en sortir trouver enfin le véritable amour.

Étape n°2 : comprendre ce que ton ex comblait chez toi

Lorsque l’on est dépendant affectif, on ne l’est pas par hasard.

La dépendance affective peut survenir à cause de l’enfance ou bien à cause d’une estime de soi faible à tendance instable.

Le dépendant affectif à intériorisé le fait que sa valeur n’en vaut pas vraiment la peine et que l’autre à une valeur plus importante.

Le dépendant affectif va alors tout faire pour combler les besoins de l’autre dans l’espoir que celui-ci l’estime et lui donne la valeur qu’il mérite.

J’en parle plus en détail dans ma formation complète et entièrement gratuite sur la dépendance affective.

Le travail le plus important pour un dépendant affectif, c’est de comprendre ce qu’il cherche à combler grâce à l’autre et d’oser combler ces besoins.

Un travail d’introspection est alors indispensable, car seul le dépendant affectif peut connaître ce dont il a besoin : tout ne dépend que de lui et de son passé.

Exercice 1 sur 2

Faisons donc ce premier travail d'introspection ensemble.

Prends un papier et un crayon, réserve-toi quelques minutes seul avec toi-même pour prendre le temps de réfléchir et réponds à cette question :

Qu’est-ce que mon ex réussissait à combler chez moi, et que je n’arrive plus à combler désormais ?

Tu auras déjà un élément de réponse indispensable pour l’étape n°3.

Il est crucial également de comprendre qu’à ce stade, le dépendant affectif doit impérativement faire un travail qui consiste à reconstruire sa confiance en soi.

C’est grâce à cette confiance en soi que le dépendant affectif aura le courage d’accepter ses propres besoins et de les exposer au reste du monde.

C’est uniquement de cette façon que la dépendance affective pourra disparaître pour de bon.

Voyons voir comment faire grâce à l’étape n°3.

Étape n°3 : agir pour combler ce manque par toi-même

Il est essentiel pour le dépendant affectif de comprendre que lui seul peut combler ses propres besoins.

Une croyance qui a la vie dure pour un dépendant affectif est de croire que sa souffrance interne peut être comblé grâce à un élément externe.

Cette croyance, c’est une protection que le dépendant affectif s’est construite.

Cette protection lui permet de justement ne pas avoir à aller rechercher vraiment la cause de sa souffrance, la cause de ses angoisses et de son anxiété pour ne pas avoir à agir, à les exposer au reste du monde et subir à nouveau un rejet de la part de l’autre.

Pourtant, l’action est justement le meilleur allié du dépendant affectif.

C’est grâce à l’action que sa confiance en lui va se reconstruire.

C’est grâce à l’action que sa peur du rejet va s’atténuer petit à petit.

Enfin, c’est grâce à l’action que sa dépendance affective va s’en aller d’elle-même.

Le plus important, c’est d’y aller en douceur et de prendre son temps, car la dépendance affective ne se résout pas en moins d’un mois.

C’est un travail de longue haleine et qui requiert de la persévérance, mais c’est un travail possible et qui vaut le coup, c’est un travail qui permettra au dépendant affectif de vivre une seconde naissance.

Commence par une action simple, puis recommence la semaine suivante et ainsi de suite.

Petit à petit, tu te rendras compte par toi-même que ta dépendance affective sera de moins en moins forte.

Exercice 2 sur 2

Reprends ta réponse de l’étape n°2 puis donne toi une action à faire qui pourrait résoudre ce problème.

Tu as répondu que ton ex comblait par exemple ta peur de la solitude ?

Dans ce cas, donne-toi pour objectif de vivre une soirée entière sans contact, seul(e) avec toi-même.

C’est de cette façon que tu réussiras à progresser.

Sortir de sa dépendance affective : aller plus loin grâce à une formation gratuite

La dépendance affective est un problème bien plus commun qu’on ne le pense.

Il n’est pas rare de comprendre que l’on est dépendant affectif à cause d’une rupture amoureuse et c’est la raison pour laquelle j’ai créé une formation complète sur la dépendance affective.

Cette formation est 100 % gratuite et va te permettre de te débarrasser de ta dépendance affective une bonne fois pour toute grâce à une meilleure compréhension de ta situation, mais aussi grâce à des fiches d’exercices.

Clique ici pour commencer : 

Dépendance affective : est-ce VRAIMENT mon cas ? (test inclus)

Et toi, quelle est ta situation ?

Laisse un commentaire juste en dessous pour me faire part de l’influence de ta dépendance affective après ta rupture amoureuse, je réponds à tous les messages.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de